Au pair girl – Le départ

Comme je l’ai indiqué dans cet article, j’ai été prise pour être au pair en Irlande. J’ai trouvé ma famille sur un site internet. Je m’y suis inscrite pour me faire violence, découvrir d’autres choses. Mais j’avoue que dans le fond, je m’étais inscrite sans penser partir. Je suis du genre à aimer mon quotidien, à avoir une vie assez plate. Mais un jour, je me suis dit que merde, je faisais pas grand chose de ma vie.J’ai contacté des familles, beaucoup de non réponses. Et puis j’ai contacté cette famille, le taux de réponse était de 7%, j’ai quand même essayé. Ils m’ont répondus, on a échangé quelques mails, et ils ont voulu me parler sur skype. Je ne pensais toujours pas partir. Le skype s’est bien passé, mais mon niveau d’anglais craint, en plus, ils avaient d’autres entretiens. Je crois que quelque part ça m’arrangeait, j’allais pas être choisie c’est sur : trop nulle. Quelques jours plus tard, un mail : ils me voulaient. Je crois que j’ai pas trop réalisé, il m’a fallu un ptit moment pour me dire que je partais en Irlande 1 mois et demi. La famille me semblait tellement gentille en plus ! Dans les jours qui ont suivis, il y a eu un skype avec les enfants, j’ai réservé mon billet d’avion, le car, acheté les cadeaux.

Et puis le jour J est arrivé. La veille au soir, je dois avouer que j’ai pleuré, et j’ai eu mal à m’endormir. Aller dans un pays que je ne connais pas, seule, prendre l’avion pour la 1ère fois. Puis laisser mes chats (moment vieille fille, mais j’assure complètement). De même quand j’ai quitté ma famille, je me retenais de pleurer. J’ai vraiment eu envie de faire demi-tours.

Une journée dans les transports, j’étais arrivée. Les parents m’attendaient à l’arrêt de car. J’ai découvert une famille tellement gentille, je pense que je suis très chanceuse … 3j que je suis arrivée, et ils m’ont vraiment aidée. Ils sont vraiment supers. De même pour les enfants, très débrouillards, je suis impressionnée ! Dimanche nous sommes allés au bord de la mer, à Galway. Vraiment magnifique !

Malgré ça, je dois avouer que même si tout se passe bien pour le moment, j’ai dû mal à m’y faire, à prendre mes marques. Cette semaine, les enfants ont toute la matinée jusqu’à 14h30 foot, du coup je me retrouve toute seule. Je tourne un peu en rond pour le moment, je ne sais pas trop quoi faire .. Et je me dis que j’aimerais bien mes ptits chats d’amour. Je pense que c’est le temps de trouver mes marques, j’espère en tout cas !

Dublin

Dublin

Galway

Galway

Galway

Galway

Publicités

12 réflexions sur “Au pair girl – Le départ

  1. ifeelblue dit :

    je pense que c’est normal que tu tournes un peu en rond, c’est le début et c’est une phase d’adaptation à ton nouveau quotidien 🙂 les choses vont se mettre en place petit à petit 🙂

  2. Laurie dit :

    J’ai été jeune fille au pair durant 7 mois en Australie, avec 4 enfants. C’est une expérience vraiment géniale que tu ne regretteras pas 😉 Au début c’est difficile de prendre ses marques dans une famille qui a déjà une routine quotidienne bien rodée, mais tu vas vite t’adapter. Profite bien de cette belle aventure !

  3. LadySo dit :

    Ah, être Au Pair, ça me rappelle tellement de bons souvenirs. Après l’avoir été deux, il y a des jours où je me dis que j’y retournerais bien. Parce que pas de souci, mes familles étaient géniales, les enfants adorables.
    En tout cas, accroche-toi, ta famille a l’air super chouette ! Tu vas finir par prendre tes marques. Il m’a fallu quelques semaines la première fois. Il faut te laisser le temps. Mais ça va le faire !

    Et puis, être Au Pair en Angleterre m’a permis de trouver un boulot à Cork, alors tu peux avoir de belles surprises !

  4. eeleesible dit :

    Merci pour vos petits mots et vos encouragements ! Je pense aussi que c’est une expérience à vivre, que tout est bon à prendre et que je vais finir par m’y faire !

  5. Samarian dit :

    Je me reconnais pas mal dans ce post, bravo d’avoir osé. Je suis certaine que tu en ressortiras enrichie ! Je n’ai jamais réussi à sauter le cas moi, je m’en veux souvent.
    Profite.

    • eeleesible dit :

      Oui, j’arrête pas de me dire que ça peut être que du positif, même si parfois le moral est franchement pas là et je me demande ce que je fais là ..
      Rien ne t’empêche de le faire encore :p

  6. Pingback: Au pair : week 5 |

Laisser un ptit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s